Législation

Législation concernant la pratique du massage en Belgique

Nous sommes régulièrement questionnés par des stagiaires sur les qualifications légales pour pratiquer le massage. Il est important dans un premier temps de faire la distinction entre la réglementation pour salarié(e) ou pour indépendant(e)

A) Les salarié(e)s

Doivent prouver l'obtention du diplôme de « Masseur/Masseuse » qui peut être obtenu après la réussite de l'examen organisé par la Région Wallonne. En effet, pour justifier leur présence dans un centre d’esthétique. Le législateur a décidé de protéger l’ensemble du secteur des soins esthétiques, c’est dans ce cadre qu’intervient un Arrêté Royal du 21 décembre 2006. Ce texte oblige toutes les personnes pratiquant des soins à finalités esthétiques, à être porteur d’une qualification.

 

B) Les indépendant(e)s

Il existe trois catégories de massage demandant chacun des compétences différentes :

1° Massages de beauté :

Ils ont pour but de rendre le corps plus beau ou d'en maintenir sa beauté. Pour obtenir l'autorisation d'exercer, un diplôme en esthétique est demandé afin de proposer « un massage du corps humain destiné à maintenir ou à améliorer l’aspect esthétique de l’être humain ».

2° Massages de relaxation et de bien-être :

Ce type de massage n'apporte aucune modification au corps de la personne (entendez, le corps physique, l'enveloppe), aucune formation ni autorisation n'est nécessaire. Ce n'est pas parce que beaucoup d'esthéticienne et de centre d'esthétique proposent ce type de massage, qu'une autorisation spécifique est demandée.

Cette catégorie se divise à nouveau en deux sous catégories :

a) Praticien(ne) massages de bien-être et relaxation

Sans prouver vos connaissances * , vous proposez des massages de bien-être et relaxation

La formation conseillée si vous ne savez pas encore masser

b) Masseur/Masseur

Pour avoir obtenu le diplôme de Masseur/ Masseuse prouvant vos connaissances élémentaires d’hygiène, d’anatomie, de physiologie, des imperfections cutanées et dermatoses, connaissances des produits cosmétiques. L'examen à passer à la Région Wallonne est identique à celui imposé aux salariés.

 

3° Pratiques non-conventionnelles selon la loi « Colla »

Pour pouvoir pratiquer des massages curatifs ou thérapeutiques, le masseur doit être membre d'une association professionnelle légalement reconnue. Ces associations utilisent un standard de 400 à 800 heures de formation. Cette catégorie est aussi appelée « Méthodes complémentaires et alternatives de traitement »

Les titres sont phtytothérapie, conseils diététiques, coaching, homéopathes, ostéopathe, naturopathe, acupuncteur, ...

 

 

Concernant nos formations :

 

Les praticiens professionnels de massage bien-être ne sont soumis ni l’Arrêté Royal du 21 décembre 2006, ni à aucune autre réglementation concernant les compétences professionnelles.

* Le secteur est actuellement « libre », ceci nous permet actuellement de proposer une offre de formation adaptée aux compétences - que par notre pratique et expérience - nous pensons indispensables à acquérir pour délivrer un service de qualité et durable qui vous permettra de fidéliser votre clientèle dès la première visite. Car s'il est vrai qu'aucun diplôme n'est demandé, il paraît clair que proposer un massage de moindre qualité aura pour seule conséquence d'avoir gâché l'énergie que vous aurez mis en œuvre pour trouver des clients en ne pouvant fidéliser ceux-ci.

Nous gardons contact avec le Ministère des Classes Moyennes et celui de la Santé, dès qu’une modification sera apportée aux conditions pour exercer le métier de masseur/masseuse, nous en serons informés et ajusterons l’offre des formations pour répondre aux besoins. Il est à noter que lors de l’application d’une nouvelle réglementation, il existe toujours des mesures à l’attention des professionnels déjà en activités ou en cours de formation longue, nous pourrons en bénéficier.

 

Ce qui a changé depuis 2007, date de la mise en application de l'Arrêté Royal du 21/12/2006 :

 

Les codes (NACEBEL) ont été mis à jour.

Le code utilisé pour l'inscription au carrefour entreprise en tant que masseur/masseuse "Bien-être" est : 96.040.01 - "Les services liés au bien-être et/ou au confort physique tels que ceux fournis dans les établissements de thalassothérapie, les stations thermales, les bains turcs, les saunas, les bains de vapeur, …".

Ce code est valable pour les "praticiens massages de bien-être et relaxation" (ne demandant pas d'accès à la profession).

Lors d'une inscription à la banque carrefour d'entreprise, en tant que " praticiens massages de bien-être et relaxation" en relaxation et bien-être, il vous sera demandé de signer un avertissement vous indiquant que la profession est partiellement réglementée. Cet avertissement vous engagera à ne pas faire de massages cosmétiques.

Références :

 

SPF Economie – Accès à la profession – Masseur/masseuse "esthétique"

Extrait du Moniteur Belge – Arrêté royal du 26 décembre 2006

Cet arrêté royal statue également sur la profession de "Masseur/Masseuse". Les activités visées sont uniquement celles liées au massage à vocation "cosmétique", et non celles liées au "bien-être". Dès lors, les activités telles que le massage de relaxation, de détente et de bien-être ne sont pas règlementées.

Voir également les textes de loi en bas de page

Pour obtenir plus d'informations :

 

Ministre des Classes moyennes et de l'Agriculture

Avenue de la Toison d'Or, 87 - 1060 BRUXELLES - tél. 02/541.63.15 fax 02/219.09.14

ou

Le secrétariat social de votre choix

 

Ecole du Wellness

4 adresses en Province de Liège (BELGIQUE)

 

Adresses et informations utiles

 

 

 

Nous contacter

Par mail : contact@ecolewellness.be

Par téléphone : Permanence téléphonique du lundi au vendredi de 8h à 9h30

0032 (0) 493 548 009

Copyright 2001 © All Rights Reserved